APARL

Mission

APARL

Mission

L'APARL est un organisme communautaire pour aînés offrant aux personnes âgées de 50 ans et plus un lieu d'intégration sociale, des services et des ressources nécessaires afin de briser l'isolement, conserver l'autonomie et favoriser le maintien à domicile.

Valeurs

Les valeurs de notre centre sont les suivantes : 

Objectifs

L'Association a 7 grands objectifs sur lesquels sont basés ses activités :

  1. Promouvoir le maintien à domicile à travers la prévention et l'information;
  2. Assurer, à travers nos interventions, une qualité de vie acceptable;
  3. Favoriser, encourager et supporter, par des moyens concrets, l'intégration sociale des personnes dans la communauté;
  4. Développer des programmes d'activité adaptés aux besoins des aînés de notre communauté;
  5. Sensibiliser la communauté aux besoins inhérents des aînés autonomes;
  6. Développer une approche préventive globale afin de favoriser une bonne qualité de vie, l'autonomie de la personne et l'exercice à la citoyenneté;
  7. Soutenir les personnes vulnérables et à risque d'exclusion

Historique

Née du désir de contrer la solitude vécue par les personnes en centre d’hébergement, l’APARL voit le jour en 1974 grâce à l’implication de madame Berthe Simard et quelques bénévoles. C’est en 1976 qu’elle se voit octroyer sa charte. À l’époque, la désignation de son acronyme est différente; APARL signifie « Aide aux personnes âgées en résidence à Laval ». Elle obtient, de la part de « Canada au travail », sa première subvention en 1978.

L’objectif est de créer des loisirs pour les personnes âgées ou physiquement handicapées en résidence pour les secteurs Est et Ouest de Laval, ce qui est fait auprès de 11 résidences. L’APARL dessert également les personnes de 18 à 98 ans atteintes d’un handicap physique léger ou de troubles psychiatriques ou cognitifs.

En novembre de la même année, elle est enregistrée comme organisme de charité.

1985 souligne un virage important de l’APARL : les souhaits exprimés par les aînés du quartier d’avoir accès eux aussi à des activités pouvant répondre à leurs besoins sont entendus. Avec l’aide de bénévoles, les premiers dîners communautaires et ateliers sont organisés. Au fil des ans, la clientèle se modifie pour se concentrer davantage—et uniquement— sur une offre de service dédiée aux aînés.

Au Québec, l’année 1990 marque un moment historique pour les groupes communautaires par la loi 120 sur la santé et les services sociaux. Les centres communautaires sont reconnus officiellement pour leur contribution à la santé et au bien-être de la population. L’APARL devient officiellement, en 1992, le Centre communautaire pour aînés dans le secteur du CLSC des Mille-Îles. Sa clientèle sera composée de personnes âgées de 50 ans et plus, retraitées ou préretraitées.

En 2002, l’APARL change son appellation pour l’Association pour Aînés Résidant à Laval, conservant ainsi son acronyme. Son financement est assuré par le MSSS via le programme PSOC (Programme de soutien aux organismes communautaires). L’année suivante, elle se voit octroyer sa première subvention de la part de Centraide.

Aujourd’hui, l’APARL compte plus de 450 membres en règle auprès de qui elle accomplit, jour après jour, sa mission.